Université de Bourgogne
Dijon, France

Comment bien se préparer à un entretien ?

Created with Sketch.

Comment bien se préparer à un entretien ?

Tu as décroché un entretien mais tu ne sais pas comment te préparer ? Pas de panique ! Grâce aux conseils expliqués dans cet article, tu vas apprendre à préparer un discours convaincant. Professionnel et succinct, le pitch est l’outil indispensable pour réussir son entretien. Prêt à impressionner ton recruteur ? C’est parti !

Soigner son apparence

Bien que cela puisse paraître évident, soigner son apparence n’est pas à prendre à la légère. Et pour cause ! C’est la première fois que le recruteur te rencontre, et c’est cette image qu’il gardera de toi. Certains vêtements sont à bannir : jean troué, casquette ou encore tenue sophistiquée. Il faudra donc opter pour une tenue correcte et sobre. Dans tous les cas, il faut être à l’aise dans sa tenue et il est préférable de l’essayer la veille ! Ne pas oublier un carnet et un stylo pour prendre des notes lors de l’entretien.

Analyser l’offre

Avant de préparer son pitch, revenir sur l’offre pour laquelle tu candidates est très utile. L’annonce correspond aux attentes du recruteur : qualités, compétences, expériences requises… Ce sont les points-clés qui seront à travailler. Il faut essayer de les mettre en parallèle avec ton propre parcours pour les faire correspondre à l’offre. Effectuer des recherches sur l’entreprise est également pertinent. En plus de se familiariser davantage avec cette dernière, cela permet aussi d’avoir des arguments à proposer lors de l’entretien. Renseigne-toi alors sur la culture de l’entreprise, sa stratégie de communication et retiens quelques exemples que tu pourras citer le jour J.

Préparer son intervention

Un entretien, ça se prépare ! Mais alors, que raconter le jour J ? Ce que le recruteur attend de toi, c’est que tu puisses t’exprimer avec confiance sur ton parcours et que tu puisses faire part de ta motivation. Préparer ta présentation est la première chose à faire : présenter quelle personne tu es et quel est ton projet professionnel. Ensuite, tu dois synthétiser ton parcours en expliquant tes choix d’orientation. Parler de ta spécialisation et de tes expériences est un plus ! Ne pas hésiter à présenter tes points forts en les démontrant avec des exemples. Une fois l’entretien terminé, tu peux conclure en posant des questions pour poursuivre l’échange avec le recruteur. Pour t’aider à préparer ton discours, voici quelques questions à se poser : quel est mon cœur de compétences, mon projet professionnel ? Quelles sont mes forces, mes expertises et mes spécialisations ? Quelles sont les étapes marquantes de mon parcours : ma formation, mes expériences professionnelles ? Quels sont les professionnels de mon réseau que je peux citer ?

S’armer face aux éventuelles questions

Maintenant que ton discours est préparé, il est préférable de réfléchir aux éventuelles questions supplémentaires que pourra poser le recruteur, et ainsi mieux se préparer pour y répondre. Ce ne sont pas des questions pièges ! Encore une fois, le recruteur souhaite mieux te connaître et comprendre tes choix. Pour quelles raisons travailler dans cette entreprise ? Pourquoi être intéressé par ce poste ? Quels sont mes atouts et mes faiblesses ? Quelle est ma plus grande réussite ? Quels sont mes principaux centres d’intérêts ? Comment je me vois dans cinq ans ? Réfléchis également aux questions que tu vas pouvoir poser au recruteur !

Pendant l’entretien

Ne surtout pas paniquer ! Reste calme mais actif et surtout professionnel. Soigne ton attitude corporelle : bien se tenir droit et ne pas bouger dans tous les sens. Écoute le recruteur et réponds à ses questions avec enthousiasme, et tout se passera bien. Il faut prendre le temps de lui répondre : cela permet de s’exprimer correctement et pas trop vite pour avoir une bonne élocution. Une fois de plus, le recruteur souhaite simplement apprendre à te connaître, comprendre ton parcours et ta motivation. Et surtout, n’oublies pas de respirer ! Pense également à remercier le recruteur pour cet entretien. Il est à noter que ton discours est à adapter à chaque entretien, tout comme le CV !

Après l’entretien

Le plus dur est passé, mais ça ne s’arrête pas là ! Après l’entretien, il est nécessaire de contacter le recruteur pour montrer que tu es motivé et que tu existes. Tu peux envoyer un mail de remerciement le soir même, en rappelant les besoins de l’entreprise et le fait que tu es le candidat parfait ou simplement en informant que tu restes disponible au besoin, par exemple. Une semaine après, tu peux aussi téléphoner à l’entreprise pour savoir où en est la phase de recrutement.

Alors, convaincu ? Prêt à réussir ton entretien ? Il n’y a plus qu’à suivre ces conseils et tout se passera bien. À toi de jouer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *